Ma vie à Séville sur le blog heylesvoyageurs.com

Mmmh, c’est en buvant un excellent salmorejo que je t’écris aujourd’hui, depuis une salle climatisée pour fuir les 34°C qu’il fait dehors.

Depuis deux ans et demi j’anime en moyenne un soir par semaine une promo en ligne du programme « Fais le bilan calmement » conçu par la startup parisienne Switch Collective. J’ai déjà accompagné plus de 10 groupes de 25 participants, mais là n’est pas le sujet, je diverge.

Bref, l’une de ces promos vient de se terminer, et les participants sont maintenant en train de bucher sur leur projet post-Switch.

Certains groupes sont plus soudés et motivés que d’autres. Tout dépend des personnes qui le constituent. Mais là, la promo qui vient d’aboutir à la fin du programme, ils sont ultra motivés. Ils continuent de se donner rendez)-vous en ligne chaque semaine pour continuer l’expérience collective. Alors un mardi midi où j’avais quelques minutes de libre, j’ai piqué une tête dans leur réunion Zoom pour leur faire coucou.

Enfin, bon. C’est dans ce cadre là que j’ai rempli le questionnaire « Parole D’expat » pour le blog http://heylesvoyageurs.com/ créé par Ludivine, une sacrée globetrotteuse.

Lire l’article

Ton endroit ou quartier préféré?

J’aime beaucoup le nord du centre-ville, un chouya moins touristique autour de la Alhameda de Hercules et de la basilique de la Macarena. Il reste encore des bars de quartier et des ateliers d’artistes. C’est mon quartier. Je commence a connaitre mon petit monde quand je me balade dans la rue.

Un spot photo à conseiller 

La Plaza de España avec les azulejos décorés et le petit étang avec ses barques en location. Elle se trouve dans le Parque Maria Louisa que j’aime beaucoup avec ses arbres centenaires.

La spécialité culinaire à goûter absolument. 

Mmmmh… En Andalousie, on a le meilleur jambon du monde : le Jabugo de pata negra. On a aussi le Salmojero cordobés. Comme je dis, ils ont vendu le gaspacho aux touristes et se sont bien gardés le salmorejo, une soupe froide de tomates encore plus onctueuse.

En vivant ici, j’ai découvert la Mojama, un genre de jambon sec de thon. Le poisson frit aussi c’est bon, mon préféré c’est le cazon en adobo.

Mais sinon chaque semaine je mange des tortillas de patata, avec des épinards aux pois chiches arrosés d’une bière Cruzcampo.

Pour résumer, à Séville, on mange des tapas et on boit de la bière légère, c’est le principe de base.

Une activité à ne pas rater.

Le free tour des légendes de la Juderia. De nombreuses œuvres de littérature internationale ont été inspirées par cette ville et ses habitants. C’est incroyable!

Lire la suite de l’article

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s